Fondateur

Persuadé que l’expérience, le succès et l’argent n’ont d’intérêt que s’ils sont aussi mis au service des autres, Bernard Sabrier, président du Conseil d'administration d’Unigestion SA, crée en 1994 Children Action.

 

Il décide ainsi, dès le premier jour, de couvrir personnellement l’intégralité des frais de fonctionnement de la Fondation, permettant que chaque franc donné soit alloué à 100% à un projet sur le terrain.

 

Engagé et désireux de mesurer l’impact des projets, d’intervenir de façon rigoureuse, de veiller à ce que l’éthique soit respectée avec un souci constant d’apporter les meilleurs soins, il s’entoure d’un Conseil de Fondation et d’un Comité d’éthique aux compétences multiples ainsi que d’équipes scientifiques et médicales de premier plan.

 

Questions à M. Bernard Sabrier

 

Des raisons particulières (expériences, souvenirs, documentaires, discussions, rencontres…) vous ont-elles amenées vers l’humanitaire ?

C’est le devoir de chaque citoyen responsable.

 

Pourquoi l’enfance en particulier ?

Parce que les enfants sont les plus démunis face à la maladie, à la pauvreté, aux conflits politiques et ethniques et parce que les enfants sont la force de demain.

 

Avant Children Action, aviez-vous activement participé à d’autres œuvres caritatives ?

Oui bien sûr, en tant que donateur.

 

Quelles ont été les principaux défis de l’humanitaire?

Réussir à coordonner les moyens financiers, scientifiques et logistiques afin d’obtenir le meilleur résultat dans un budget minimum.

 

Depuis la création de Children Action, quel souvenir considérez-vous comme le plus marquant ?

Le regard des enfants.

 

Y-a-t-il un projet qui vous tienne particulièrement à cœur ?

Chacun a son importance et sa raison d’être. Le projet qui vise à lutter contre le suicide des adolescents a une dimension à la fois sociale et humanitaire, ce qui le rend fascinant.

 

Quels sont les actions que vous aimeriez mener à l’avenir ?

Poursuivre celles que nous avons entamées car c’est sur le long terme que nous pouvons beaucoup nous améliorer.

 

Quelle est votre définition du verbe « aider » ?

Changer concrètement la condition de vie d’un enfant.